La mobilisation pour un Événement Emploi d’envergure

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Canada Français, N°9 – jeudi 05 novembre 2020 : LES CHRONIQUES DU QUARTIER

Malgré la pandémie, la deuxième vague et tous les changements qu’apporte le virus, l’accompagnement des personnes en recherche d’emploi demeure une priorité au Quartier de l’emploi. C’est donc tout naturellement que nous nous sommes joints au comité organisateur du prochain Événement Emploi du Haut-Richelieu qui aura lieu virtuellement du 16 au 20 novembre prochain.

Initié par Services Québec, plusieurs autres acteurs économiques se sont mobilisés pour l’événement. Le comité organisateur est donc composé de Services Québec, bureau de Saint-Jean-sur-Richelieu, la Chambre de commerce et de l’industrie du Haut-Richelieu, le Carrefour Jeunesse-Emploi comtés Iberville/St-Jean, le Club de recherche d’emploi Vallée des Forts, NexDev | Développement économique Haut-Richelieu, la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu et le Quartier de l’emploi.

L’APPORT DU QUARTIER

Chantal Ouellet, coordonnatrice au Droit à l’emploi, nous parle de l’apport de l’organisme à cet événement : « Participer à l’organisation d’un tel événement, c’est gratifiant ! Ayant réalisé plusieurs salons de l’emploi dans nos locaux par le passé, l’expérience acquise peut être mise à contribution. De plus, la connaissance des besoins actuels de notre clientèle, ainsi que ceux des entreprises, est aussi un atout.

« La pandémie a changé beaucoup de choses, enchaîne-t-elle. La preuve en est que nous organisons cette année un salon virtuel. C’est une première pour nous. Nos conseillères et conseillers sont, eux aussi, en mode préparation avec la clientèle, car on ne se présente pas à un salon virtuel comme on le fait lors d’un salon dit conventionnel. Chaque client qui le désire peut élaborer un plan d’action sur mesure pour que sa visite virtuelle du salon soit une belle expérience. »

COMMENT SE PRÉPARER ?

Julie Pelchat, participante au programme Vers l’emploi, s’est montrée intéressée par l’événement à venir. C’est donc accompagnée par sa conseillère qu’elle a débuté sa préparation en vue du salon.

Voici ce qu’elle en dit : « Mon dernier CV datait de 2018, nous l’avons retravaillé pour faire ressortir ce que j’avais envie de mettre de l’avant face aux employeurs. Nous avons aussi revu certaines questions d’entrevue qui me rendaient moins à l’aise pour que les réponses deviennent des automatismes, pour être plus confiante lorsque viendra le temps d’y répondre. Une entrevue, c’est déjà un stress en soi alors, lorsqu’on ajoute la technologie du monde virtuel, ça peut être encore plus intimidant.

« Pour ma part, poursuit Julie Pelchat, je me suis créé un aide-mémoire qui me sécurise et que je garde à portée de main. Il contient les éléments que j’ai envie de dire à l’employeur, en complément de ce qu’il peut lire sur mon CV. En étant mieux préparée, supportée par un CV à mon image et une lettre de présentation assortie à celui-ci, je me sens outillée pour me démarquer. Ma conseillère a compris ce dont j’avais besoin pour me sentir prête pour l’événement. J’ai obtenu un service rapide, mais surtout personnalisé, pour moi. »

QUELQUES DÉTAILS

Le salon réunira 20 entreprises de la région. Le jeudi 19 novembre sera une journée réservée au clavardage en direct. Lors de cette journée, les chercheuses et chercheurs d’emploi auront l’opportunité de discuter en direct avec les recruteurs et de se faire connaître par ceux-ci.

Au moment de mettre sous presse, j’apprends que la participante Julie Pelchat vient tout juste de décrocher un nouvel emploi. Félicitations Julie et bon succès ! Ta préparation aura été utile, je crois…

Manon Racine est agente de communication pour le Quartier de l’emploi et rédige « La chronique du Quartier » depuis septembre 2018.

 

 

 

 

En vacances!

Nos bureaux seront fermés du 23 décembre au 7 janvier 2024.

Toute l’équipe du Quartier de l’emploi vous souhaite de joyeuses fêtes.

Rendez-vous en 2024!